Mélada Carrilo, c'est un plaisir


pegi
 
[!] FORUM FERMÉ [!]

Les nouvelles inscriptions ne sont plus acceptées. Pour plus d'informations sur la fermeture du forum, merci
de vous rendre sur ce sujet : cliquez ici.


Partagez | 
 

 Mélada Carrilo, c'est un plaisir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

avatar
Invité
MessageSujet: Mélada Carrilo, c'est un plaisir   Lun 23 Fév - 1:31

Mélada Carrilo
« Mon masque est le bouclier. Si vous parvenez à le percer, je vous serais fidèle à jamais »


Informations Générales


Nom :Carrilo
Prénom :Mélada
Surnom :Mel

Âge :17 ans
Sexe :Féminin

Date de naissance :1459
Nationalité :Italienne
Lieu de naissance :Venise



Synchronisation


Groupe :Partissant Assassin
Armes :Toute chose peut devenir arme

Ancêtre(s) :Aucun
Descendant(s) :Aucun

Période ? :Assassin's Creed II

Données Physiques
Poids :63 KgTaille :1. 52 m
Yeux :OrCheveux :Châtain
Corpulence :Plutôt mince et petite, mais cache une force physique impressionnante pour une femme

Marque(s) Corporelle(s) :N/A
Objet(s) fétiche(s) :Des rubans à cheveux
Accessoire(s) :Un pendentif en or
Données Mentales
Phobie ? :Les araignées
Manie(s) ? :Lissez sa robe
Rêve :Que ses parents soit fière d'elle

Caractère :Fille unique d'une noble famille de Venise, elle reste très discrète. Elle ne dérange pas et respecte le protocole. Elle adore les livres et la musique. Elle reste très humble malgré tout ce qu'elle a. Elle ne parle que lorsque c'est nécessaire et elle est plutôt indépendante. Lorsqu'elle se fâche, tout ce qui est à porter de main peut devenir un arme. Elle ne se fâche jamais, à moins qu'elle se fasse manquer de respect.

Sexualité :Hétérosexualité
Biographie
Mélada est née miracle. D'une mère qui ne pouvait enfanter et d'un père pourtant très fertile. Elle est l'oeuvre de dieu, selon les dires de ses parents. Elle n'a jamais vraiment dérangé et elle a toujours été tranquille. Elle a commencé les cours de peinture à quatre ans, mais elle se désintéressa rapidement. Elle préférait la musique et la littérature. Lorsqu'elle eut huit ans, elle maîtrisait parfaitement le clavecin et la viole. Son père décida de lui montrer à se défendre et rapidement, elle arrivait à ce défendre seule, étant la plus grande fierté de son père. Sa mère en était désespérée.

Chaque jours, sa mère s'occupait de coiffer le jeune fille avec des rubans dans les cheveux. Mélada adorait ses rubans pour aucune raison. Elle aimait les sentir dans ses cheveux. Mélada suivait toujours des cours et rapidement, elle se fit petite. Ne voulant déranger personne. Elle ne sortait qu'avec sa mère et sa gouvernante. Les garçons s'intéressaient bien à elle, mais ils gardèrent toujours une gêne de l'approcher. Les rares qui le faisait frappèrent un mur. Lorsque les demandes de mariage commencèrent à être trop abondant, le père de Mélada commença sérieusement à la marier alors qu'elle venait de fêter ses 15 ans. Sa mère de la jeune femme tomba grandement malade et peu après, ils quittèrent la ville de Venise pour celle de Florence. Depuis presque deux ans, cette jeune femme se cherche un époux digne d'elle à travers la ville et s'occupe de sa mère, alors que son père s'occupe d'affaire personnel.
Vous & Nous
▬ Pseudonyme ::Mackenzie
▬ Âge Réel ::18 ans

▬ Crédits de l'avatar ::Inconnu

▬ Expérience RP ::Je fais du rp depuis deux ans, mais j'ai une très bonne qualité d'écriture
▬ Votre présence ? ::8~9

▬ Multi-comptes ? ::N/A

▬ Comment avez-vous connu le forum ? ::Vierri Di Pazzi
Revenir en haut Aller en bas

- Mentor -
avatarEmploi : Maître Assassin
Localisation : Florence, Palazzio de Cesare Borgia

Humeur : Impassible

- Mentor -
MessageSujet: Re: Mélada Carrilo, c'est un plaisir   Jeu 26 Fév - 19:38

Bien le bonjour/bonsoir :)

Je suis désolé pour ce lourd retard concernant ta fiche, j'ai beaucoup de boulot IRL donc je suis assez débordé là-dessus pour trouver du temps. Je n'ai pas lu ta fiche dans son entier (uniquement en diagonale) mais j'ai déjà décelé quelques erreurs ("Partissant Assassin" au lieu de "Partisan Assassin", par exemple) ainsi que des tournures de phrase qui ne sont pas vraiment claires (comme "Mélada est né miracle" au lieu de "Mélada est né d'un miracle", par exemple).

En ayant lu - comme dit - uniquement en diagonale, je ne peux donc pas donner un avis concret mais j'avoue être assez mitigé. J'y reviendrai dès que j'aurai du temps (ou si Kadou ou Cesare ont du temps, eux aussi).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nuxcia.deviantart.com

- Maître Templier -
avatarEmploi : Cardinal de Valence - Grand Maitre Templier
Localisation : Rome ou Florence

Humeur : Perplexe

- Maître Templier -
MessageSujet: Re: Mélada Carrilo, c'est un plaisir   Jeu 26 Fév - 23:14

salut salut

Citation :
Corpulence :Plutôt mince et petite, mais cache une force physique impressionnante pour une femme

>>> Ce ne sera pas possible. Soit la demoiselle est forte, et dans ce cas ça se vois (musculature, tout simplement; jete un coup d'oeil aux silhouettes d'athlete femmes, que ce soit en tennis, ou en escrime ou même les gens qui bossent en cuisine de collectivité), soit elle est fine et dans ce cas sa force reste dans le norme.

Citation :
Armes :Toute chose peut devenir arme
Lorsqu'elle se fâche, tout ce qui est à porter de main peut devenir un arme.
>>> pas possible. Il faudra en choisir une (et je dis bien une, ce n'est pas une militaire ou quelqu'un œuvrant dans un domaine armé), et cohérent avec son sexe, son époque et son rang social. Le plus classique restant le stylet caché en pic à cheveux.





Conclusion. Une petite fiche assez courte (ce qui en soit ne gène pas) mais trop courte et n'ayant pas le bon axe pour justifier une demoiselle spécialiste des armes. Là ça sort vraiment de nul part en plus de présenter un soucis d'anachronisme. Je sais qu'actuellement c'est la grande tendance de l'égalité homme-femme mais on en est bien loin à l'époque d'Ezio, tout comme les classes sociales de cette époque etait bien plus cloisonnées.

Pour faire simple, si elle viens de la noblesse, par défaut...son père ne sait manier que la rapière et la dague.Les femmes n'ont pas le droit de porter l'épée, néanmoins l'époque est dangereuse (pas mal d'agressions / viols) et il n'est pas rare que femme de la noblesse OU une courtisane (surtout à Venise) sache manier la dague courte et/ou le stylet. Coté paysans, les armes se limitent aux outils agricoles reconvertit en armes (ce qui en Asie (et uniquement en asie) aura donné les nunjaku et la plupart des armes de kung fu hors épée). Enfin, les voleurs, et autres tires-laines se contentaient le plus souvent de dague, du garot et du bon vieu gourdin de bois (l'épée étant réservée à le noblesse par édit). Quand à ce qui est des armes d'opportunités, cette compétence ne se retrouve que chez les assassin (dans le sens de tueurs à gages et non Assassin vs Templier) mâles, leurs homologues femmes maniant davantage le poison. A l'époque, la profession était assez florissante à Venise ou Rome (assassiner les gens est une longue tradition de la peninsule italienne XD ) mais les personnes oeuvrant dans ce domaine font partit de la roture, ils ne sont pas issus de la noblesse sauf pour les ex condottiere. Tu peux trouver des anciens soldats, des courtisane ou des prostituée ou encore des détrousseurs. Quand aux condottieres, ce sont l'équivalent des miliciens qui peuvent se recycler dans l'assassinat; mais il n'y a que des hommes.

Dans tout les cas, tu remarquera que les personnages ont une une jauge qui est leur niveau en combat.... on s'est pas fait suer, on à fait par classe : un maitre (assassin ou templier) aura le dessus sur un simple adepte, qui aura le dessus sur un partisant qui aura le dessus sur un civil. Garde ce point en tête ; )

Voilà voila.

Dernier point, mais ça c'est davantage pour ton confort de jeu / une personnalité trop lisse risque de t'ennuyer au bout d'un moment ; ) après c'est toi qui vois.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarLocalisation : Partout

- Personnage Non Jouable -
MessageSujet: Re: Mélada Carrilo, c'est un plaisir   Jeu 12 Mar - 11:43

Petit up : on en est cette fiche ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Mélada Carrilo, c'est un plaisir   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mélada Carrilo, c'est un plaisir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Assassin's Creed Reload :: ▬ Welcome to the Animus program ▬ :: Synchronization ▬-
Sauter vers: