Lucian Kurt


pegi
 
[!] FORUM FERMÉ [!]

Les nouvelles inscriptions ne sont plus acceptées. Pour plus d'informations sur la fermeture du forum, merci
de vous rendre sur ce sujet : cliquez ici.


Partagez | 
 

 Lucian Kurt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

- Novice -
avatarEmploi : assassin
Localisation : Dans les locaux d'abstergo, sur un animus et dans un état proche du légume...

Humeur : Fatigué *soupir*

- Novice -
MessageSujet: Lucian Kurt   Dim 18 Nov - 16:22

Informations Générales


Nom :Kurt
Prénom :Lucian
Surnom :Le rouquin

Âge :19 ans
Sexe :Masculin

Date de naissance :15/09/1993
Nationalité :Irlandaise
Lieu de naissance :Dublin



Synchronisation


Groupe :Descendant assassin
Armes :Couteau de chasse

Ancêtre(s) :Veysel Nizam (assassin ottoman vers la fin du XVIIème siècle)
Descendant(s) :Aucun

Période ? :2012

Données Physiques
Poids :48 kgTaille :155 cm
Yeux :MarronCheveux :Roux
Corpulence :Il est très complexé par sa taille. Il est assez svelte, presque maigre, mais entraîner pour être agile et rapide. Il a beau manger beaucoup, il ne prend jamais un gramme.

Marque(s) Corporelle(s) :Il a un cicatrice en forme de X sur la joue droite et possède un autre stigmate fait par une balle qui lui aurait traversé la main droite.
Il possède aussi un tatouage sur la nuque représentant la symbole des assassins.

Objet(s) fétiche(s) :Il ne se sépare jamais d'un bracelet en or que lui a offert sa mère pour ses huit ans.

Accessoire(s) :Le bracelet offert par sa mère ne quitte jamais son poignet.
Il possède également un anneau doré qui maintient une de mèches qui encadre son visage.
Comme ses cheveux sont assez long et qu'il ne pense jamais à les couper, il les maintient avec un bandeau.
Données Mentales
Phobie ? : Lucian n'aime pas les insectes qu'il supporte difficilement, mais de toutes ces monstruosités aux formes diverses et variées, celle qu'il déteste le plus vole et pique: les guêpes. Il en a une peur bleu et s'enfuit dès qu'il y en as une près de lui.

Manie(s) ? : Il grogne quand il s'énerve ou s'agace et ce gratte souvent la nuque quand il se sent gêner.

Rêve :Poursuivre l'œuvre de son père et de ses ancêtres, être un bon assassin (et pour l'instant c'est mal partie...)


Caractère :Il est d'un tempérament assez calme et réservé. Étant assez timide, il a souvent du mal à faire le premier pas vers les autres mais cela ne l'empêche pas d'être sociable une fois la première étape franchie.
Lucian est un travailleur, un bosseur, quelqu'un de sérieux qui finit toujours son travail, quand ce travail l’intéresse, sinon il le délaisse ou le finit avec difficulté si il y est obligé.
Très curieux de nature, il ne peux s'empêcher de fouiller partout même si cela lui rapporte pas mal d'ennuis. Et des ennuis, il en a un tas, un vrai aiment à problème ce petit gars. Il ne peux pas faire deux pas sans tomber nez à nez avec la malchance en personne.
C'est un penseur, il aime réfléchir longuement avant de foncer dans le tas sans autre forme de stratégie (remarquer la nuance, il réfléchit avant d'agir mais cela revient au même que d'agir et réfléchir après...).
Sinon, hors combat et autre truc du genre, il aime beaucoup faire de long discours sur des sujets qui l’intéresse (et Dieu sait qu'ils sont nombreux), mais il ne s'éterniser jamais sur quelque-chose qu'il n'apprécie pas.


Sexualité :Homosexuel
Biographie
La petite histoire commença en Irlande.
Le père de Lucian, assassin turc envoyé en renfort au QG Irlandais, y rencontra une magnifique jeune femme lors d'une mission de routine.
Cette dernière, harcelée par quelques hommes aux pensées peu catholique, fut sauvée par l'assassin et ramené chez elle, en sécurité, escortée par son beau sauveur.
Pendant le cours voyage, les deux jeunes gens commencèrent à sympathiser et ce qui devait arriver arriva: ils tombèrent amoureux.

L'assassin allait régulièrement la voir, dès que ses obligations dans la confrérie le lui permettaient, mais il ne se marièrent pas, de peur qu'Abstergo remonte jusqu'à elle et la prenne en otage.

Au bout de quelques mois, la jeune femme tomba enceinte, ce qui bouleversa la vie de l'assassin qui était de plus en plus prit par les missions pour la confrérie dont il risquait de ne pas revenir.
Le jour de la naissance de Lucian, il décida d'abandonner provisoirement les assassins pour protéger sa nouvelle famille.

Lucian vécut donc avec ses deux parents les huit premières années de sa vie, dans son pays natal, ses parents ayant acheter une petite ferme à l'écart des villes.

Son physique ressemblait beaucoup plus à sa mère qu'à son père, qui trouvait cela beaucoup mieux pour sa sécurité, mais son regard démontrait déjà une certaine maturité, hérité de son paternel, caché derrière son insouciance de jeune enfant.

Son père, désireux d'en faire un assassin comme ses ancêtres l'avaient été avant lui, commença son entraînement très jeune, lui enseignant l'art du combat, de la discrétion et du déplacement ainsi que l'équitation (mine de rien ça lui servira sûrement plus tard) tandis que sa mère, très stricte sur son éducation, lui donnait elle-même des cours d'histoire, de lettre, de langues et de maths.
Malgré cette emploi du temps serré et chargé en compagnie de ses parents, Lucian passait quand même de long moment seul dans les champs, les plaines et les forêts, à marcher sans but réel, n'ayant pas de "réel" amis, la ferme étant très isolée.
Il aimait s'occuper des animaux, il se sentait moins seul mais parfois cela lui pesait de voir aussi peu d'humain de son âge.
Néanmoins, son enfance resta dans sa mémoire comme étant heureuse et joyeuse.

Jusqu'à ce qu'un drame ce produisit...
Le jours de ses huit ans, le père de Lucian fut convoqué d'urgence au QG des assassins, qui se trouvait bien mal au point après une attaque soudaine des templiers. Le paternel, conscient que la situation était grave, partit les aider.

Il n'en revint jamais.

Sur le moment, Lucian cru qu'il les avait abandonné sa mère et lui mais après avoir apprit l'existence de la guerre opposant templier et assassin de la bouche de sa mère, qui décida que Lucian était en âge de comprendre, sa vision du monde changea.
Sa mère, sentant un danger imminent depuis la disparition de son mari, décida de mettre à l'abri son fils et l'envoya se réfugier à la "Ferme" tenu par les assassins en Amérique.

Bien évidement, Lucian prit très mal cette séparation forcé et se referma un peu plus sur lui même, devenant plus timide et réservé qu'autrefois.
Comme il ne se mélangeait pas avec les autres enfants pour jouer, Lucian se concentra alors sur les entraînements et l'apprentissage qui fera de lui un assassin accomplie, et il aimait ça, pouvoir devenir plus fort et enfin servir à quelque chose le motivait beaucoup.

Mais, étant un vrai aiment à problème, Lucian enchaînait bêtises sur bêtises, involontairement, et finit pas se mettre pas mal de personnes dos à cause de ces petits problèmes occasionné sans le faire exprès et pour la plupart sans grandes gravités heureusement.
On le réprimandait et le punissait donc souvent à son grand désarroi, puisque c'était toujours des taches qu'il détestait, comme faire la vaisselle ou le ménage, rien de bien méchant mais ça eu au moins le don de le faire respirer entre deux entraînements.

Souvent les autres enfants se moquaient de lui et lui jouais de sale tours, car il était différent, avec ses cheveux roux et son léger accent irlandais, et il n'en faut pas beaucoup pour des gamins pour s'amuser aux dépends des autres.
La plupart des méchancetés dont était victime le pauvre Lucian était bien sur des gamineries du genre "cacher ses affaires" ou "faire un nœud avec ses chaussettes".
Lucian, en grand solitaire, ne se formalisait généralement pas de ces bêtises là et continuais son entraînement pendant que les autres continuais de jouer et s'amuser.

Mais le jour où les nouvelles recrus commencèrent à être sérieusement formé pour en faire des assassins accomplies, Lucian avait déjà une longueur d'avance sur les autres vu qu'il avait déjà commencé à manier le couteau et grimper aux murs pendant que les autres lui jouait de sales tours, avantage qui néanmoins renforça le fossé qui le séparer des autres enfants, le rendant encore plus seul, et donc encore plus obsédé par son apprentissage.

À l'âge de 18 ans, Lucian reçut enfin le titre d'Assassin qu'il convoitait tant depuis toutes ces années.

Enfin "libéré" de la ferme, il partit pour New-York afin d'y vivre sa vie tout en accomplissant ses nouveaux devoirs d'Assassin.
Il parvint à vivre en enchaînant les petits boulots plus ou moins mal payés sous un faux nom, une fausse identité et de faux papier afin de rester cacher au yeux d'Abstergo.

Pendant ses temps libres, le jeune garçon partait à la découverte de la ville, de ses secrets et surtout de la moindre information concernant les templiers.
Infos, qui étaient certes médiocres pour la plupart, mais des infos quand même, qu'il envoyait régulièrement à ses confrères.
Lucian pensait alors "travailler" sans se faire remarquer de ces ennemis grâce à son entraînement d'Assassin dans lequel il croyait dur comme fer.

Mais le fer ça rouille...

Car, seulement ans après avoir commencé ses recherches, il voulut s'attaquer à un très gros poisson: un "rendez-vous" donner par deux templiers proches des chefs d'
Abstergo, dans un endroit assez isolé.
Mais la malchance le frappa quand il tomba dans un piège, ce rendez-vous étant organisé spécialement pour lui.
Bien sur,le jeune homme tenta de s'enfuir par tous les moyens possibles, mais ils étaient trop nombreux, mieux armés et organisés qu'il ne l'aurait cru. Ainsi donc il se fit capturer au lendemain de ses dix-neuf ans.

Il fut donc amener de force au siège d'Abstergo et mis dans la machine qu'ils nommaient Animus.
Ne pouvant résister à cause des nombreuses drogues que ses bourreaux lui avaient injecté, sa première chute dans les souvenirs d'un de ses ancêtres, un certain Veysel Nizam, assassin à Constantinople aux alentours de l'an 1600 , se passa plutôt bien, jusqu'à ce que ses souvenirs ne deviennent de vrai cauchemars à cause du manque de synchronisation.
Une fois sortit de cette expérience traumatisante, Lucian était comme fou, comme si ses souvenirs était resté coincé dans l'animus.
Les templiers, pensant qu'il s'agissait là que d'une erreur technique, le remirent de force dans la machine où ils continuèrent de visionner ses souvenirs en quête de quelque chose, rendant de plus en plus fou le pauvre Lucian comme l'avait été tout les sujets de l'animus avant lui, à cause de l'effet de transfert qui embrouillé ses souvenirs, tantôt se croyant Veysel, tantôt son père, qui au passage avait lui aussi finit dans l'animus, capturé et exploité par Abstergo, mais lui avait aussi finit par devenir fou et avait cherché à savoir si l'être humain pouvait devenir une hirondelle en sautant du trente-cinquième étage. Il avait plutôt finit comme la pomme de Newton...


Au bout d'un temps qui sembla infinie pour Lucien, heureusement pour sa santé mental et malheureusement pour les templiers, un grand Bug se produisit dans l'animus et le jeune assassin tomba dans le coma.


Vous & Nous
▬ Pseudonyme ::Sabla
▬ Âge Réel ::18 ans

▬ Crédits de l'avatar ::moi (fier)

▬ Expérience RP ::Novice, j'ai commencé cette année.
▬ Votre présence ? ::Ummm... Disons 6 ou 7 et surtout le soir et le week-end.

▬ Multi-comptes ? ::Non

▬ Comment avez-vous connu le forum ? ::Par hasard


Dernière édition par Lucian Kurt le Mar 20 Nov - 10:12, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

- Novice -
avatarEmploi : assassin
Localisation : Dans les locaux d'abstergo, sur un animus et dans un état proche du légume...

Humeur : Fatigué *soupir*

- Novice -
MessageSujet: Re: Lucian Kurt   Lun 19 Mai - 23:38

- Relation -

 
Ami(e)s

Prénom Nom
ÉCRIRE ICI

 
Ennemi(e)s

Cahin
C'est un templier, ça c'est certain. Il est un peu fou fou aussi, surement schizophrène par dessus le marcher. Dès notre première rencontre il ne m'a attiré que des ennuis. C'est donc un ennemi, un ennemi mortel même. Pourtant je me suis bien amusé en sa compagnie. Il faut juste ne pas lui tendre le baton pour se faire battre.

Prénom Nom
ÉCRIRE ICI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

- Novice -
avatarEmploi : assassin
Localisation : Dans les locaux d'abstergo, sur un animus et dans un état proche du légume...

Humeur : Fatigué *soupir*

- Novice -
MessageSujet: Re: Lucian Kurt   Dim 12 Oct - 14:28

- Suivis des RPs -


RP avec Cahin


Lucian débarque de manière fracassante. Il a même fallut que se première rencontre soit le fougueux Cahin qui semble bien s'amuser à lui faire vivre de belles aventure, ou plutôt... des situations dangereuses.



RP avec Kadar et Romen
Un, deux, trois, Roma! (En cours - Rome)


Trouver deux personnes ayant la gueule de bois au fond d'une étable est déjà une surprise, mais le fait qu'elles ne soit vienne d'une époque différente l'est encore plus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Lucian Kurt   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lucian Kurt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Assassin's Creed Reload :: ▬ Welcome to the Animus program ▬ :: Synchronization ▬ :: »» Bibliothèque des Archives :: ≡ Descendants-
Sauter vers: