Altaïr Ibn La'Ahad


pegi
 
[!] FORUM FERMÉ [!]

Les nouvelles inscriptions ne sont plus acceptées. Pour plus d'informations sur la fermeture du forum, merci
de vous rendre sur ce sujet : cliquez ici.


Partagez | 
 

 Altaïr Ibn La'Ahad

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

- Mentor -
avatarEmploi : Maître Assassin
Localisation : Florence, Palazzio de Cesare Borgia

Humeur : Impassible

- Mentor -
MessageSujet: Altaïr Ibn La'Ahad   Lun 10 Jan - 19:05

Altaïr Ibn La'Ahad
« Tu n'es pas ma cible, je n'aurai aucun intérêt à te tuer. »


Informations Générales


Nom :Ibn La'Ahad
Prénom :Altaïr
Surnom :Alty

Âge :25 ans
Sexe :Masculin

Date de naissance :??/??/1165
Nationalité :Syrienne
Lieu de naissance :Masyaf



Synchronisation


Groupe :Assassin
Armes :Épée, dague courte, couteaux de lancers et lame secrète.

Ancêtre(s) :Inconnu
Descendant(s) :La famille Auditore, Desmond Miles

Période ? :Assassin's Creed

Données Physiques
Poids :77KgTaille :1,82m
Yeux :Ambre/OrCheveux :Châtains foncés
Corpulence :Elancé et musclé

Marque(s) Corporelle(s) :Des cicatrices un peu partout sur le corps dues à ses nombreux combats, dont une particulièrement visible sur son visage qui part du haut de sa lèvre supérieure droite à son menton. Son annulaire gauche est amputé.
Objet(s) fétiche(s) :Il est très attaché à son aigle royal, Aidou.
Accessoire(s) :Il conserve toujours sa lame secrète et son épée à portée de mains.
Données Mentales
Phobie ? :L'eau en profondeur... Altaïr ne sait absolument pas nager.
Manie(s) ? :Hormis la façon qu'il a de toujours parler assez froidement aux autres comme si cela l'indifférait totalement et d'être plus que secret sur lui-même, rien d'extravagant.
Rêve :Être enfin reconnu de tous.

Caractère :Objectif et froid, Altaïr est entièrement dévoué à la cause de l'Ordre. Si au commencement, l'assassin est d'une nature rebelle, impétueux, trop confiant, arrogant, égocentrique et impatient, il commence peu à peu à prendre conscience des dernières confessions de ses neuf victimes, impliquant ainsi leurs motivations et la justification de leurs actes. Au fur et à mesure qu'il prend la vie de ses cibles, l'assassin commence à percevoir entre les lignes et la vision du monde tout en s'appuyant sur l'enseignant du Credo comme un guide et un mode de vie. Sa mission achevée, Altaïr est devenu un homme calme, concentré, entraîné, humble, patient et sage. Il est devenu l'un des plus craints et respectés Assassins de son Ordre, seulement en second lieu de la Fraternité après Al Mualim.

Intelligent et dévoué, sa détermination à assurer "la paix en toutes choses" fait en sorte que l'Ordre survive aussi longtemps que cela sera nécessaire pour empêcher la venue du "Nouveau Monde" et la disparition des Assassins. En outre, sa personnalité froide n'a pas retenu ses émotions. Altaïr tombe amoureux par deux fois : avec Adha qui mourut et fut vengé par la suite, et Maria Thorpe, l'intendante de De Sablé à qui il donne deux fils.

Secualité :Bisexuel
Biographie
Altaïr est né de parents Assassins. Sa mère - qui mourut en lui donnant la vie - était chrétienne, son père musulman. Durant son enfance, il a été principalement entraîné et éduqué par Al Mualim.

Très jeune, il se retrouve confronté à la dure réalité de la vie et à la guerre opposant les Sarrasins aux Croisés. Par la trahison d'Ahmad Sofian, le d'Abbas qui était son meilleur ami à l'époque, le père d'Altaïr est contraint de se livrer et exécuté au pied de la forteresse. Son fils assiste à la scène, impuissant et suppliant que l'on épargne son père. En vain. Rongé par le remord, Ahmad se rend chez Altaïr en pleine nuit et se suicide devant lui alors qu'il n'avait que onze ans. Quant Altaïr apprit la vérité aux Assassins, ceux-ci préférèrent étouffer l'affaire et mentir à Abbas en lui disant que son père était partie pour une longue mission, le suicide étant un déshonneur parmi les Assassins. Altaïr apprit la vérité à Abbas qui fut persuadé qu'il ne s'agissait que de mensonges. Depuis ce jour, son meilleur ami devint son pire ennemi.

Grâce à son don de la Vision d'Aigle, acquis de son père, Altaïr gagna rapidement le mérite de ses frères dans ses compétences, jusqu'à gravir les échelons et devenir un Maître Assassin et un instructeur à seulement vingt-cinq ans.

-------------------------------------------

Au cours de l'année 1190, la menace d'une Croisade gronde. A cette époque, Altaïr est chargé par Al Mualim de récupérer un ancien artefact connu comme étant le "Calice". Apprenant que pour mener à bien sa quête, il doit obtenir trois clés des Templiers, Altaïr commence par aider à la défense d'Acre et révèle ainsi l'identité d'un traître parmi les Assassins : Harash. En chemin, il rencontre une jeune femme, Adha, avec qui il s'associera et tombera amoureux avant de découvrir avec horreur qu'elle était le Calice qu'il recherchait. Après cette révélation, le Templier Basilisk la kidnappe et l'emmène à Tyr.

Faisant route pour aller la sauver, Altaïr trouve et tue Basilisk mais seulement pour découvrir qu'Adha n'était pas avec lui mais sur un autre navire. Il lui faudra des années avant de trouver la jeune femme, mais il était déjà trop tard pour la sauver. Tout ce qu'il pouvait faire était la venger. Altaïr pourchasse alors et tue tous les assassins d'Adha mais même malgré cela, agir ainsi ne lui apporta aucune joie : tuer ne pourrait ni le consoler ni la ramener. Sa colère et sa trop grande confiance dans ses capacités en tant que Maître Assassin attiseront son arrogance qui deviendra sa plus grande faiblesse.

-------------------------------------------

L'année suivante, la Terre Sainte est le théâtre de l'affrontement entre les Croisés et les Sarrasins. Accompagné par les deux frère, Malik et Kadar A'Sayf, Altaïr est chargé par Al Mualim d'explorer les catacombes du Temple de Salomon à Jérusalem, et d'intercepter un artefact des Templiers appelé l'Orbe d'Eden. En progressant à travers les catacombes, Altaïr bafoue simultanément deux des grands préceptes du Credo des Assassins, débordant de confiance en lui dans sa maîtrise de l'assassinat. En voyant l'ennemi juré de son Ordre - Robert De Sablé -, il tente de tuer le Grand Maître des Templiers malgré les avertissements de Malik. Cependant, il est aisément mis en déroute et jeté hors du Temple, laissant les deux frères A'Sayf au piège avec les Templiers. De retour à Masyaf, Altaïr informe Al Mualim de son échec face à sa mission. Echec hautement critiqué par Malik revenu vivant avec l'artefact, mais seul et avec un bras ensanglanté.

Profitant de ce fait, les Templiers attaquent la forteresse en prenant le village d'assaut et massacrant les habitants pour assiéger le château. Altaïr conduit la défense de la forteresse et parvient à mettre en déroute leurs assaillants. L'attaque mise en déroute, les questions sur ses actes dans le Temple Salomon sont de nouveau traitées. Altaïr, après avoir brisé les trois préceptes du Credo à défaut d'acquérir le trésor des Templiers, causant la mort de Kadar et l'incapacité de Malik tout en étant responsable de tous ceux qui avaient péris lors de l'attaque de la forteresse, est considéré comme un traître envers le Credo. Jugé par Al Mualim qui met bas à sa sentence en le poignardant dans le ventre.

Altaïr se réveille du "sommeil de la mort". Déchu au rang de novice et dépossédé de tous ses biens, Al Mualim lui donne une chance de faire preuve de rédemption. Traquant les traîtres qui ont permis aux Templiers de pénétrer la forteresse, Altaïr prouve ainsi qu'il a encore sa place dans l'Ordre. Al Mualim lui offre alors un échange : la vie de neufs hommes contre la sienne. Désireux de se racheter, aussi bien aux yeux de son maître qu'à ceux de Malik, le syrien accepte.

Ainsi commence la traque des neufs cibles à travers le royaume de Palestine par les villes de Damas, Âcre et Jérusalem.

-------------------------------------------

Au cours de son périple, Altaïr réapprit les valeurs des Assassins, devant collaborer avec ses frères. Collaboration qui se révèlera quelque peu douloureuse lors de sa mission à Jérusalem où Malik y a été affecté en tant que Rafik. Pourtant, la haine que lui voue à présent Malik ne l'empêche pas de poursuivre bien qu'il soupçonne Al Mualim de lui dissimuler une partie de la vérité.

A chaque assassinat, Altaïr découvre que ses victimes n'étaient en rien celles qu'il avait coutume d'éliminer par le passé. Bien au contraires : elles poursuivaient toutes le même but et œuvraient pour un monde pacifique. Troublé, le syrien exige la vérité de son maître qui la lui accorde. Ses cibles étaient toutes des Templiers qui collaboraient avec Robert de Sablé
afin de façonner un nouveau monde. Un monde de paix et d'ordre. Al Mualim lui expliqua que la relique qu'il avait dû récupérer dans le Temple de Salomon était l'outil qui permettrait à Sablé de concrétiser cette vision d'un nouveau monde : la Pomme, un fragment d'Eden, une relique suffisamment puissante pour influencer l'esprit humain et les soumettre. Selon le vieux sage, cette relique serait le point d'orgue au plan des Templiers pour permettre d'asseoir leur pouvoir sur l'Orient et d'étendre leur domination à d'autres pays.

Cette nouvelle vérité permit à Altaïr d'ouvrir les yeux sur sa mission actuelle. Il regretta ses actes passés et sa dévotion envers la Guilde des Assassins s'éveilla et s'intensifia en lui. Le jeune arrogant guidé par ses ambitions personnelles qu'il avait été disparut au profit d'un homme prenant conscience de ses responsabilités au sein de l'Ordre et envers les peuples de l'Orient. Néanmoins, il lui restait encore une cible à abattre : le Maître Templier.

Altaïr le traqua à travers tout le pays. Il entendit parler de la présence des Templiers à Jérusalem et s'y rendit, tombant ainsi dans le piège tendu par Robert de Sablé. A défaut d'affronter le Grand maître, le syrien se retrouva face à une femme, l'intendante personnelle de Sablé : Maria Thorpe. Bien que cette rencontre le troubla, Altaïr poursuivit sa mission en épargnant la jeune femme qui lui donna des informations des plus précieuses : utilisant les meurtres perpétrés par le Syrien, Robert de Sablé tentait d'unir Sarrasins et Croisés afin de les monter contre les Assassins en leur prouvant qu'ils avaient un ennemi commun.

Altaïr se rendit sans attendre à Arsuf où se trouvaient les armées du Roi Richard. Le Maître Assassin plaida sa cause auprès de Coeur de Lion tandis que Robert lui tenait un tout autre discours. Ne sachant à qui accorder sa confiance, il les fit s'affronter. Altaïr sortit victorieux de ce combat mais apprit une toute autre vérité de la bouche de Sablé : il existait un dixième Templier, qui n'était autre qu'Al Mualim lui-même. La mission d'Altaïr avait été d'éliminer tous les Templiers connaissant l'existence de l'Orbe pour permettre au vieux sage d'en être le seul détendeur. Le syrien quitta Arsuf et Richars dans la paix pour se rendre à Masyaf et y affronter son maître.

A son arrivée, Masyaf était déjà sous l'emprise du pouvoir de la Pomme qu'Al Mualim avait utilisé sans le moindre scrupule. Affrontant les Assassins envoyés pour le tuer, Altaïr trouva dans l'aide en la personne de Malilk venu lui prêter main forte. Le Rafik avait enquêté de son côté et découvert des preuves qui confirmaient les soupçons qu'Altaïr avait déjà. Troublé par la trahison du vieux sage mais impressionné par la nouvelle sagesse de son ami, Malik finit par lui accorder sa confiance et le considérer comme son supérieur.

Désireux de mettre un terme à tout ceci, Altaïr se rendit dans les jardins de la forteresse afin d'y affronter son Maître. Al Mualim avait découvert les pouvoirs de la pomme permettant de créer des illusions suffisamment puissantes pour asservir l'esprit des hommes. Illusions qu'il utilisa contre son élève, créant ainsi des clones de sa propre personne et des "fantômes" de ses neufs victimes. Le syrien triompha et affronta le vieil homme dont l'énergie se faisait lentement aspirer par la Pomme. Altaïr vainquit mais fut incapable de détruire l'artefact.

A la mort d'Al Mualim, il devint le nouveau Grand maître de l'Ordre des Assassins.

-------------------------------------------

Il prit ainsi les commandes de la guerre contre les Templiers. Son enquête l'entraîna du côté de Chypre où il apprit l'ascension du nouveau Grand Maître, Armand Bouchart. A cette même époque, Altaïr commença sa rédaction du Codex dans lequel il narra sa vie d'Assassin ainsi que ses recherches sur la Pomme d'Eden et différents prototype d'armes.

En partance pour Chypre, sa route croisa une seconde fois celle de Maria, tombée en disgrâce au sein de l'ordre depuis la mort de Sablé. Il la captura et l'emmena avec lui à Limassol, sur l'île de Chypre, où ils retrouvèrent des frères Assassins dont Alexandre qui aida Altaïr dans sa quête. Durant son périple, le syrien tenta plusieurs fois de convaincre Maria de la corruption des Templiers, la jeune femme étant persuadée qu'elle agissait pour un monde de paix sans asservir le peuple. Ce n'est qu'en affrontant Bouchart que la vérité prit racine. Altaïr élimina le Templier et prit la fuite avec Maria.

Retournant à Masyaf, le syrien annonça à la jeune femme qu'il voulait étudier davantage la Pomme. N'ayant plus nul part où aller, Maria décida de se joindre à lui et devint - peu de temps après - sa femme. Elle lui donna deux fils, Darim et Sef. Comme il l'avait dit, Altaïr passa le reste de sa vie à étudier les mystère de l'artefact. Artefact qui lui donna une visions du passé et du cataclysme qui avait détruit en grande partie "Ceux qui étaient là avant" ainsi que du futur. Le savoir qu'il avait acquis lui fit davantage rédiger le Codex afin de guider le prochain prophète.

-------------------------------------------

En tant que nouveau chef des Assassins, Altaïr mit en œuvre plusieurs réformes et abandonna nombre de pratiques cérémonielles qui avaient défini l’Ordre jusqu’à ce jour. Cette transition profonde marqua la renaissance de la Confrérie et en fit une vaste organisation clandestine. Mais Altaïr eut alors vent de la puissance croissante du tyran Gengis Khan. Persuadé qu’un Fragment d’Eden avait joué un rôle dans l’ascension du chef de guerre mongol, Altaïr, Maria et Darim, leur fils aîné, prirent la route de l’est pendant dix ans pour protéger l’Humanité de la menace qui planait sur elle. Ils réussirent à éliminer Khan, notamment à l’aide d’un Assassin mongol, Qulan Gal, qui sauva la vie une fois à Altaïr.

Durant son absence, Altaïr délégua le contrôle de la Confrérie et de Masyaf à Malik et lui demanda de veiller sur son fils cadet, Sef. Mais une fois Altaïr parti, Abbas, son ancien ami devenu son plus ardent rival, fit assassiner Sef et accusa Malik du meurtre. Abbas prit donc les rênes de la Confrérie et fit assassiner Malik au retour d’Altaïr de Mongolie, accusant ce dernier du meurtre devant les autres Assassins. Fou de rage, Altaïr voulut utiliser la Pomme pour mettre fin aux machinations d’Abbas, mais son geste coûta la vie à Maria. En effet, avec la Pomme, il voulut se débarrasser de Swami, le bourreau de son fils, mais Maria mourut accidentellement alors qu'elle voulait l'empêcher d'utiliser l'artefact. Avant de mourir, elle fit jurer son mari de ne plus utiliser la Pomme. Bouleversé, Altaïr quitta Masyaf en laissant la Confrérie aux mains d’Abbas. Ce n’est que vingt ans plus tard qu’il revint réparer ses erreurs. Altaïr rassembla une vingtaine d’Assassins qui lui étaient loyaux, dont le fils de Malik, Tazim Al-Sayf et les villageois de Masyaf de son côté aussi. Altaïr élimina alors Abbas, sans éliminer d’autres Assassin qui l’accueillirent tous les bras ouverts, finalement.

-------------------------------------------

Altaïr reprit sa place à la tête de la Confrérie et fit construire une bibliothèque dans la forteresse de Masyaf, ne s’ouvrant qu’avec des artéfacts spéciaux : les Clés de Masyaf. En 1257 il invita les explorateurs Maffeo et Niccolò Polo menés par son fils Darim, à lui rendre visite. Ces derniers s’allièrent aux Assassins et Altaïr raconta l’histoire de sa vie à Niccolò, qui la mit plus tard par écrit avant de la transmettre à son fils, Marco. Le Mentor avait entreprit de progressivement dissoudre la Confrérie de Masyaf et comptait sur les frères Polo pour l’aider à disséminer l’Ordre des Assassins aux quatre coins du monde.

Plus tard cette même année, les Mongols assiégèrent Masyaf pour venger la mort de Gengis Khan. Altaïr aida Maffeo et Niccolò à fuir la ville en utilisant la Pomme pour combattre leurs ennemis, puis donna aux frères les Clés pour ouvrir sa bibliothèque en leur demandant de bien les cacher pour que les Templiers ne mettent jamais la main dessus tout en permettant à un futur Assassin de les trouver grâce à ses compétences. Il leur remit aussi son Codex et leurs confia la mission d’établir des cellules d’Assassins partout dans le monde.

-------------------------------------------

Alors que tous les Assassins restants fuyaient Masyaf, Altaïr fit ses adieux à son fils Darim qui projetait de rejoindre la famille de son défunt frère. Le vieux Mentor s’enferma dans sa bibliothèque, emportant la Pomme d’Eden avec lui et la posa dans une alcôve secrète. Puis il s’assit sur une chaise parmi d’autres qui formaient un cercle et s’éteint de vieillesse.

Il avait 92 ans.

Vous & Nous
▬ Pseudonyme ::Angel
▬ Âge Réel ::22 ans

▬ Crédits de l'avatar ::DoubleLeaf

▬ Expérience RP ::Assez longue
▬ Votre présence ? ::9/10

▬ Multi-comptes ? ::Non

▬ Comment avez-vous connu le forum ? ::J'en suis la co-fondatrice


Dernière édition par Altaïr Ibn La'Ahad le Ven 1 Fév - 14:42, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nuxcia.deviantart.com

- Mentor -
avatarEmploi : Maître Assassin
Localisation : Florence, Palazzio de Cesare Borgia

Humeur : Impassible

- Mentor -
MessageSujet: Re: Altaïr Ibn La'Ahad   Lun 13 Juin - 23:24

- Relations -


Ami(e)s

Malik A'Sayf
Son meilleur ami. Le seul, l'unique et l'irremplaçable. Altaïr a parfaitement conscience que, par le passé, il a agi de manière profondément égoïste ce qui a valu à Malik la perte de son bras gauche et celle, bien plus grave et blessante, de son petit frère. Pendant plus d'un mois, il a tenté de se racheter par tous les moyens. Maintenant qu'il a entièrement regagné sa confiance, il n'a certainement pas envie de la perdre et la chérie plus que tout.



Famille

Ezio Auditore
Son "descendant", paraît-il... il ne l'a encore jamais rencontré mais le point de vue qu'il se fait de l'énergumène (et des Assassins de la Renaissance) n'est absolument pas flatteur.



Amant(e)s

Cesare Borgia
Il est la première personne qui lui a été donnée de rencontrer et qui lui a servi de "guide" quand il a soudainement fait un bond de 400 ans en avant. Bien qu'il soit un Templier, Altaïr éprouve pour Cesare une certaine forme de respect qu'il accorde peu à quelqu'un. Leur relation a beau tourner de manière charnelle, il ne ressent pour lui aucune forme d'amour à proprement parler.


Dernière édition par Altaïr Ibn La'Ahad le Jeu 1 Déc - 17:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nuxcia.deviantart.com

- Mentor -
avatarEmploi : Maître Assassin
Localisation : Florence, Palazzio de Cesare Borgia

Humeur : Impassible

- Mentor -
MessageSujet: Re: Altaïr Ibn La'Ahad   Lun 13 Juin - 23:46

- Suivis des RPs -


- RPs Chronologiques -


RP avec Lin Xiang Shu

Alors qu'il s'apprêtait à partir pour Jérusalem, la route d'Altaïr croise celle d'un étrange individu. Un jeune garçon qu'il ne connaît ni d'Eve ni d'Adam mais qui, pourtant, lui semble bien plus proche qu'il ne croit, l'individu portant la lame secrète des Assassins. L'Assassin avorte donc son voyage et retourne à Masyaf avec le jeune étranger qu'il soigne. Lorsque celui-ci se réveille et explique à Altaïr d'où il vient... le pauvre syrien ne comprend pas un traître mot du charabia de son interlocuteur. Avec peine, il parvint à lui faire comprendre le lieu où il se trouve. Mais tout nouveau venu se doit d'être présenté à Al Mualim. Xiang ne fait pas exception et le voilà conduit devant le Grand Maître.

Au seuil des mondes (Terminé - Masyaf)

Devant Al Mualim, les mensonges sont parfois difficiles à passer. Néanmoins, Altaïr s'en sort avec brio et parvient à faire passer Xiang pour un jeune novice venu d'une terre lointaine. Le Grand Maître décide donc que le jeune garçon suivra un entraînement rigoureux auprès de ses pairs et ce, afin de devenir un Assassin aguerris. A présent que le plus jeune est entre de bonnes mains et sous bonne couverture, Altaïr repart en direction de Jérusalem, loin de se douter de ce qui l'attend là-bas.


RP avec Maria Thorpe
Rencontre animée en 1191 (Terminé - Jérusalem)

Après un détour par le bureau des Assassins de Jérusalem, Altaïr se rend vers le cimetière afin d'exécuter ce pour quoi il est là : tuer Robert de Sablé. Mais un pressentiment et une sensation de déjà-vu le saisit une fois sur les lieux. Et si, tout cela, il l'avait déjà vécu ? Un pressentiment qui se concrétise quand il croise la route de Maria. Ou plutôt, quand la jeune femme chercher à le tuer. Tous les deux tombent sur le même point : ils ont déjà vécu l'instant présent. Loin d'entrer dans le jeu de la Templière qui reste, tout de même, son ennemi malgré ce qu'il peut éprouver pour elle, Altaïr lui donne rendez-vous dans la tour d'Âcre de la forteresse de Richard avant de disparaître dans la ville.

Rendez-vous nocturne (Terminé - Âcre)

Qui a dit que les Templiers n'étaient pas fiables ? Maria a tenu parole et s'est rendu dans la plus haute tour de la forteresse de Richard où l'attend Altaïr. Sans arme et sans garde pour les gêner, les deux "ennemis" peuvent à présent discuter calmement. Une discussion qui remet peut-être en question le choix des uns et des autres, de l'issue que cet affrontement entre Assassin et Templier pourrait avoir. Une discussion qui penche peu à peu vers la sensualité et la douceur alors que les deux ennemis redécouvrent ce qui les lient tous deux et qui les liera plus fort dans le futur. Mais chaque instant de bonheur à une fin et Altaïr doit rapidement repartir avant de se faire repérer, promettant à la jeune femme qu'il reviendrait.



RP avec Cesare Borgia
At Tierce, un tour au marché (Terminé - Florence)

Un bond dans le temps le fait passer de Jérusalem à Florence. Rapidement, Altaïr perd absolument tous ses repères et ne tardent pas à se retrouver en conflit avec la garde locale. Dans le feu de l'action, il entraîne avec lui un homme qu'il juge - au premier regard - du peuple. L'Assassin apprend de la bouche de l'intéressé qu'il est nul autre que Cesare Borgia. Et si le nom lui est parfaitement inconnu, le visage d'Altaïr rappelle à son interlocuteur un certain "Ezio Auditore". Cesare l'emmène avec lui dans ses quartiers des plus luxueux, lui révélant par la suite sa fonction véritable et le lieu dans lequel il se trouve ainsi qu'à quelle époque il est. La conversation tourne peu à peu autour du cas des deux ordres et glisse de manière bien plus charnelle qu'il n'y paraît... les deux hauts maîtres faisant intimement connaissance et Altaïr découvre ainsi les "mœurs" de la Renaissance.



RP avec Cesare Borgia & Ezio Auditore
Une union non voulue (Terminé - Florence)

Dans le palazzio des Borgia à Rome, Altaïr se voit écoper de la "dure tâche" de nounou auprès du petit Giovanni. Loin de lui déplaire, l'Assassin découvre que l'enfant possède des prédispositions naturelles pour la Pomme d'Eden. Mais alors que le petit garnement s'amuse à jouer les Assassins en "empruntant" la tenue de son "tonton Alty", le Maître Assassin fait la connaissance de son "descendant", Ezio Auditore... et ennemi de Cesare. Bien que le conversation entre les deux ennemis semblent des plus tendus, aucune altercation malheureuse n'a lieu. Probablement à cause - ou plutôt grâce - à la présence de l'enfant parmi les adultes. Giovanni au lit, la conversation finit par se porter sur les légendes des deux ordres avant qu'Ezio ne se retire pour se reposer, laissant ainsi à Altaïr la possibilité de poser ses questions au Templier.


Légendes et réalité (En Cours - Florence)

Le vieux maître Auditore retiré, Altaïr alpague Cesare afin de lui poser les questions qui lui brûlent les lèvres. Si son interlocuteur est d'abord méfiant, le syrien offre suffisamment d'informations au sujet de ses recherches sur l'Orbe pour faire taire cette méfiance. Recherches qui semblent trouver une réalité bien au-delà de tout ce qu'il avait pu imaginer jusqu'à présent.



RP avec Robert de Sablé

Dans un confessionnal, on s'attend à croiser tout et n'importe qui... mais certainement pas son plus pire ennemi. Pourtant, c'est ce qu'Altaïr va découvrir. Lui qui se croyait à l'abri de toutes formes ennemis, en particulier dans un lieu aussi éloigné de toutes formes de vie que cette abbaye. Malheureusement, le Destin semble avoir un genre d'humour plus que douteux et tandis qu'il offrait le sacrement de réconciliation aux pauvre pécheurs venus demander pardon à Dieu, qui vient se confesser ? Robert de Sablé lui-même. Si Altaïr découvre rapidement l'identité de son interlocuteur, il n'a pas la moindre idée s'il en est de même pour celui-ci. Rapidement, un jeu du chat et de la souris s'installe entre les deux hommes. Chacun jouant son rôle : le prêtre et le pécheur. La confession prenant fin, la mascarade s'achève elle aussi... et Altaïr n'a guère le temps de s'échapper que le piège se referme sur lui.


Le conte de la Crypte (Terminé - Florence)

On n'échappe pas à son passé ; celui-ci finit toujours par vous rattraper. Ces paroles ne peuvent pas être plus véridiques pour l'assassin syrien, pris au piège dans la crypte de l'abbaye avec... Sablé. De bien charmantes retrouvailles, à n'en pas douter. Retrouvailles que le Templier semble décidé à marquer sous le signe de la Luxure.





- RPs Event -


Event
Le Bal de Venise (En Cours - Venise)

Parfois, être Assassin implique aussi des sacrifices... comme de se grimer en femme et d'enfiler une robe et une masque pour passer inaperçu lors du grand bal annuel de Venise où Cesare a décidé de l'emmener. Loin de se douter de la portée de l'événement, Altaïr découvre les joies de la danse aux côtés d'un Templier bien décidé à lui faire connaître tout de son époque. Au grand dam de l'Assassin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nuxcia.deviantart.com
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Altaïr Ibn La'Ahad   

Revenir en haut Aller en bas
 

Altaïr Ibn La'Ahad

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Assassin's Creed Reload :: ▬ Welcome to the Animus program ▬ :: Synchronization ▬ :: »» Bibliothèque des Archives :: ≡ Assassins-
Sauter vers: